Connect with us

NOUVELLES

Douvanjou ka leve » de Gessica Généus rafle son 8e prix en 3 ans

Published

on

49 Views

Gessica Généus à la première édition du Festival international du film documentaire Amazonie Caraïbes à Saint-Laurent du Maroni en Guyane (FIFAC). Photo: Guyane la 1ère/ Twitter

 

Par Websder Corneille

Le film-documentaire «Douvanjou ka leve » (le jour se lèvera) de Gessica Généus vient de remporter le grand prix du Festival international du film documentaire Amazonie Caraïbes à Saint-Laurent du Maroni en Guyane (FIFAC).

Rien que ce vendredi soir, l’actrice-réalisatrice haïtienne Gessica Généus a ajouté une nouvelle récompense à son comptoir. Son premier film-documentaire « Douvanjou ka leve » (le jour se lèvera) a décroché ce week-end son huitième prix en seulement trois ans, environ.

Guyane la 1ère@guyla1ere

#FIFAC2019 Grand prix du jury : @GessicaGeneus pour le documentaire « Douvan jou ka lévé »
https://bit.ly/2nXIWkb  #guyane #guyanela1ere @guadeloupela1e @Martiniquela1e @walleskotra @la1ere

586

10:40 PM – Oct 18, 2019 · French Guiana

Twitter Ads info and privacy

175 people are talking about this

Treize documentaires provenant des pays de la Caraïbe et des régions amazoniennes (Haïti, Venezuela, Guadeloupe, Brésil, pour ne citer que ceux-là) concourraient pour les cinq prix – Meilleur documentaire, Prix spécial du jury, Prix du public, Prix des lycéens, Prix du meilleur contenu digital -, dans le cadre de la première édition du Festival international du film documentaire Amazonie Caraïbes à Saint-Laurent du Maroni en Guyane.

Après délibération du jury dans lequel a pris part la réalisatrice haïtienne, Laurence Magloire, et dont l’écrivain caribéen de renommée mondiale, Patrick Chamoiseau a fait office de président, la palme est revenue à Haïti, en la personne de la réalisatrice-actrice Gessica Généus pour son moyen-métrage « Douvanjou ka leve » (le jour se lèvera).

Le jury a salué la « capacité [de Gessica Généus] à […] montrer comment la malédiction collective peut se refléter dans l’histoire familiale, et atteindre ce que l’existence individuelle a de plus intime et de plus exposée », dans un manifeste lu par l’écrivain Patrick Chamoiseau, président du jury.

Généus a rejoint le podium avec des larmes dégoulinant dans ses yeux. Elle a embrassé Laurence Magloire, sa compatriote qui siégeait au jury, pendant au moins une minute. Moment intense. Puis, elle débute son auguste élégie. « Je viens de cette terre [Haïti] qui m’a appris que la liberté n’est pas chose aisée. On l’a payée, et on le paye encore, cette liberté », a martelé la lauréate.  

« Aujourd’hui, mon peuple doit mener un combat beaucoup plus fort, qui est un combat contre nous-mêmes, nos traumatismes et les chaines qui nous retiennent encore. Les chaines qui nous empêchent de prendre notre envol, et de devenir cette nation. Je veux dire ce soir, à mon peuple, que la liberté, ça ne se donne pas, ça se prend. Nous l’avons prise une fois, nous pouvons la reprendre », déclare-t-elle, sans forcément être capable de contenir ses larmes.

À l’heure qu’il est, « Douvanjou ka leve » (le jour se lèvera) a déjà engrangé environ 8 prix, depuis sa sortie officielle en 2017. Un record en la matière pour la jeune réalisatrice qui est à son coup d’essai. Rarement que les coups d’essai deviennent des coups de maître. Gessica Généus l’a fait.

La liste des prix récoltés par « Douvanjou ka leve » :

Décembre 2017 : Prix du meilleur documentaire de création dans la catégorie moyen-métrage du Festival du film documentaire de Saint-Louis, au Sénégal  

Janvier 2018 : Prix coup de cœur du Festival de films indépendants Black Movie, à Genève, Suisse

Mars 2018 : Prix du jury dans la catégorie documentaire Les Rencontres Cinémas Martinique 2018

Juin 2018 : La Clé d’or au Festival Psy de Lorquin, Montpellier, France

Aout 2018 (2 prix) : Prix du public et l’Île d’or au Festival international du film insulaire de Groix (FIFIG), près de Lorient (Morbihan), France

Octobre 2018 : Grand Prix du Film Documentaire Alliance Ciné Caraïbes du Festival International du Film des Droits Humains de Guadeloupe, Monde En Vues

Octobre 2019 : Grand prix du jury du Festival International du film documentaire Amazonie-Caraïbes (FIFAC)

Twitter : @webscorneille

(Visited 1 times, 1 visits today)
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *