INTERNATIONALE

Neymar quitte l’hôpital et met le cap sur la rééducation

La star du football Neymar (D) et sa mère Nadine Goncalves Da Silva à leur arrivée à Belo Horizonte, au Brésil, le 2 mars 2018, où l'attaquant a été opéré du pied droit. Photo: AFP / NELSON ALMEIDALa star du football Neymar (D) et sa mère Nadine Goncalves Da Silva à leur arrivée à Belo Horizonte, au Brésil, le 2 mars 2018, où l’attaquant a été opéré du pied droit. Photo: AFP / NELSON ALMEIDA

L’attaquant brésilien Neymar a quitté dimanche l’hôpital de Belo Horizonte où il a été opéré du pied droit avec succès samedi et l’attaquant du Paris SG (Ligue 1) va maintenant pouvoir commencer très rapidement la rééducation.

Le crack de 26 ans a quitté l’hôpital à bord d’un hélicoptère noir et a rejoint l’aéroport, d’où il est reparti en jet privé, probablement vers Mangaratiba, station balnéaire à une centaine de kilomètres de Rio où il possède une villa de luxe dans un lotissement ultra-protégé.

Il y avait déjà fait une brève escale après son arrivée de Paris jeudi et publié sur les réseaux sociaux des photos en compagnie de sa petite amie Bruna Marquezine, célèbre actrice de télénovelas, qui est monté avec lui dimanche dans le jet privé en partance de Belo Horizonte dimanche.

Selon le site Brésilien Uol, l’entourage de “Ney” aurait préparé un véritable “quartier général” pour sa rééducation sur place, sa villa disposant d’une grande salle de musculation et même d’une machine capable de produire plus de 300 kg de glace par jour, comme dans les centres d’entraînement les plus modernes des clubs de football.

Sa rééducation aura lieu sous le contrôle de Rafael Martini, kinésithérapeute du PSG et de la Seleçao, qui travaille aux côtés de Neymar depuis le début de sa carrière au Santos FC.

– Objectif mondial –

Le PSG comme la Confédération brésilienne de football (CBF) se sont félicités de l’intervention qui “s’est parfaitement déroulée” samedi matin. L’un comme l’autre vont surveiller de très près la rapidité de récupération du joueur le plus cher de la planète football.

Dans six semaines, un bilan permettra d’évaluer la date de retour de Neymar à l’entraînement avec le PSG.

Le PSG, propriété du Qatar, a acquis l’ex-attaquant du FC Barcelone au prix de 222 millions d’euros en 2017, faisant exploser tous les compteurs, dans l’espoir de jouer dans la cour des grands clubs.

Il espère que Neymar, qui va manquer le choc contre le Real Madrid la semaine prochaine en huitième de finale retour de Ligue des Champions, pourra revenir avant la fin de la Ligue 1.

Et si le club parisien parvient à franchir l’obstacle madrilène malgré l’absence de l’Auriverde et la défaite 3-1 à l’aller, “Ney” pourrait même rêver à une finale de C1 le 26 mai, voire les demi-finales retour (1er et 2 mai) en cas de rétablissement rapide.

De leur côté, les Brésiliens misent beaucoup sur Neymar pour permettre à la Seleçao de remporter la Coupe du monde en Russie, dont elle est favorite, et laver ainsi l’humiliation subie à domicile en 2014.

L’opération du pied droit de Neymar, qui a duré 1h15, a permis de poser “une vis associée à une greffe au niveau de la lésion du cinquième métatarsien droit.

– ‘Aucune divergence’ avec le PSG –

Neymar a été opéré par le chirurgien brésilien Rodrigo Lasmar, accompagné du Français Gérard Saillant, célèbre pour avoir opéré le genou de l’ex-attaquant Ronaldo.

“Le temps de récupération va dépendre de l’évolution du joueur” de 26 ans, a indiqué le Dr. Lasmar aux journalistes présents à l’hôpital, confirmant l’information du communiqué, qui souligne que le bilan de la mi-avril servira “à préciser la date possible de reprise de l’entraînement”.

Le professeur Saillant a précisé qu’il n’y avait “absolument aucune divergence” entre le PSG et la fédération brésilienne, “à la différence de ce qui a été écrit”.

Il faisait référence à un article du journal l’Équipe de samedi dans lequel une source proche du club accuse Rodrigo Lasmar d’avoir menti sur la nature de la blessure jeudi, à son arrivée au Brésil.

Le club avait évoqué “une fissure” osseuse, tablant sur une indisponibilité de six à huit semaines tandis que le chirurgien brésilien avait parlé d’une “fracture” nécessitant une période de deux à trois mois de repos.

Apparemment la consensuelle “lésion” du communiqué commun a mis tout le monde d’accord, même si le bras de fer risque de continuer alors que les rumeurs d’un possible transfert au Real Madrid ne cessent d’enfler en Espagne.

Deixe uma resposta

Fechar

Adblock Detectado

Considere nos apoiar desabilitando o bloqueador de anúncios