Le département du Sud sera chaud ce weekend. En effet, la ville de Saint-Louis du Sud s’apprête à célébrer sa fête patronale (champête) les 24, 25, 26 août 2018. Toute une série d’activités culturelles est prévue pour marquer cet événement populaire dont les Saint-Louisiens se raffolent.

Luc Edwine Céide, le maire de la commune, joint au téléphone par notre rédaction révèle qu’il est « en pourparlers avec plusieurs groupes musicaux haïtiens et DJ » pour assurer l’animation musicale. De plus, le numéro 1 de la ville annonce une formation sur les nouvelles technologies de l’information. « Nous aurons plusieurs séances de formation et des campagnes de sensibilisation sur la protection de l’environnement et la saison cyclonique », prévoit le maire de la ville.

De plus, les enfants et jeunes auront leurs propres activités sur la place publique, samedi, rapporte le maire qui annonce la décoration du Fort des oliviers, l’un des plus beaux forts du pays, pour attirer les touristes locaux et la diaspora.

Par ailleurs, Edwine Céide se plaint du manque de moyen pour réaliser encore plus pour faire de cette patronale une grande réussite. Le magistrat se plaint aussi de l’indifférence des élus de la ville et du Sud (Députés et Sénateurs), qui quoi que sollicités n’ont jusqu’à pas répondu favorablement.

La fête patronale de la ville prévue dans moins d’une semaine vise à promouvoir la production nationale, montrer les spécificités de la commune et du département entre autres.

Créée en 1698, la Compagnie de Saint-Domingue établit ses bâtiments et entrepôts à Saint-Louis. La ville prend le nom de Saint-Louis-du-Sud en 1721.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here